Contexte
Cinq ans après les tristes événements de Raccoon City, Umbrella Corporation ayant été confrontée à ses propres méfaits et erreurs, le Gouvernement leur fait cesser toute activité et gèle leurs revenus. La chose étant qu'ils n'étaient sans doute pas la seule entreprise à faire du bio-armement. Dans le but de prévenir de ce genre de menaces, le P.A.B.S est créé ainsi que le F.B.C, histoire d'avoir des contre-mesures en cas d'attaques bio-organiques de grande ampleur à nouveau. La paix semble être revenue, mais cela est sans doute une façade, le tout se passant dans l'ombre.
Lire en entier?
Événements
MINI - ÉVENT
G1 - Party Crashed
G2 - Through Danger

Partagez
 

 WASHINGTON D.C , 2003-2004

Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu
Compte Fondateur
GOD

Maître du Jeu

MESSAGES : 208
DOLLARS : 2933
INSCRIPTION : 15/02/2019

WASHINGTON D.C , 2003-2004 Empty
MessageSujet: WASHINGTON D.C , 2003-2004   WASHINGTON D.C , 2003-2004 Icon_minitimeDim 17 Fév - 13:27



WASHINGTON D.C
27 MAI 2003

P.A.B.S
Cinq ans après les événements dévastateurs de Raccoon City, le Gouvernement -bien que masquant la plupart des faits liants la société Umbrella à la chute de cette ville- décida de prendre des contre-mesures en cas de fuites bio-organiques potentielles dans le futur: le Private Anti-Biohazard Service. Une unité privée que le Gouvernement finance de sa poche dans une mesure mineure tandis qu'ils agissent tout de même de manière "indépendante". Ils ne dépendent des ordres du Gouvernement qu'en cas d'incidents majeurs, ce qui n'était plus arrivé depuis un certain temps. Dans le but de redorer leur blason ainsi que de combattre les armes bio-organiques qui apparaissaient sur le marché à cause des anciens collaborateurs d'Umbrella Corporation, les agents Chris REDFIELD et Jill VALENTINE sont les têtes pensantes du groupe ainsi que les figures de proue emblématiques de cette unité. À leurs côtés, des nouvelles têtes comme d'anciennes pour eux, en plus de disposer d'un de leurs anciens amis sous le coude en cas de pépin: Barry BURTON, ex-S.T.A.R.S de son état tout comme eux. S'il n'avait pas directement joint le mouvement, il restait tout de même consultant sur les dossiers sensibles. Autant pour le P.A.B.S que pour le Gouvernement, bien que ce dernier faisait le moins possible appel à ce genre de service pour éviter de passer pour des incompétents.

Voyageant un peu partout, l'unité privée dépend de certains contrats et traités entre les États-Unis et d'autres contrées, histoire de pouvoir intervenir de leur plein droit, ce qui n'était pas toujours rapide. L'administration n'était jamais réputée pour être la plus rapide du monde, de toute manière. Enfin, ce n'était le problème du P.A.B.S, bien que parfois les situations plus urgentes les poussaient à bout, à être sur les nerfs. Récemment, ils auraient trouvé des traces d'un laboratoire d'Umbrella toujours en état de marche en dehors du territoire américain, l'enquête se poursuivant sans pour autant progresser à une vitesse lumière.
Il leur fallait de nouveaux éléments et vite, que ce soit des preuves ou même des nouveaux dans leurs rangs, ils manquaient de moyen, il fallait l'avouer. Toutefois, ils se débrouillaient pas mal pour une unité isolée. Récemment, un autre ancien S.T.A.R.S venait de rejoindre les rangs de cette unité après avoir bien songé à la proposition des têtes pensantes de cette dernière: Alistair IRONICE, un autre survivant de Raccoon City, tenu au secret par son contrat.


FORCES DE L'ORDRE
» GOUVERNEMENT:
Effectivement, cela ne serait pas de tout avantage pour le Gouvernement Américain que de se retrouver mis aux pieds du mur suite à une décision fortement appuyée par Derek C. SIMMONS que de rayer de la carte Raccoon City et les créatures observées via un système de surveillance satellite déjà mis en place qui avait montré quelques images compromettantes de créatures envahissant les rues de la ville. Bien sûr, toutes les preuves ne furent pas effacées, mais classées dans un dossier qui n'a été examiné à nouveau que très récemment. Suite à l'entrée  au sein du Pentagone de l'agent Leon S. KENNEDY, ce dernier était au courant d'éléments compromettants vis-à-vis de cette histoire. Bien que l'autre concernée qu'était Claire REDFIELD ne fut pas plus inquiétée que ça par les chefs de la nation Américaine, le jeune homme fut contraint de travailler pour eux. Possédant effectivement l'expérience qu'ils recherchaient, ce n'était pas plus mal pour lui de la partager avec leurs hommes. Sans pour autant devenir instructeur car il était un élément clé pour l'intervention sur le terrain. Surtout que le Gouvernement finança un nouveau service qu'était le Federal Bioterrorisme Commission afin d'avoir toutefois une main mise sur l'intervention au sein des problèmes bioterroristes autrement que via le P.A.B.S qui était plus indépendant de leur volonté, autant avoir les rapports et briefings d'un homme expérimenté suite à sa survie sur le terrain. Cela relevait d'ailleurs du miracle mais c'était un talent naturel.

Autre chose de miraculeux fut qu'un des infectés récupérés sur le terrain lors d'un sauvetage in extremis par un ancien S.T.A.R.S ayant réussi à dégoter un hélicoptère avait survécu. Effectivement, ils avaient maintenant une mesure radicale contre les armes bio-organiques: la leur. Il s'agissait de Cameron MILLER, un ancien étudiant à l'Académie de Police de Raccoon City. Ce dernier s'était fait infecter lors de l'invasion de la ville par ces choses et avait été rapidement traité grâce à des dossiers repris depuis les découvertes sur Umbrella Corporation. Les laboratoires gouvernementaux ayant pu expérimenter sur lui et sur un autre sujet récupéré lors de la catastrophe.
Cependant avec le procès d'Umbrella Corporation, le fait que le Gouvernement travaille sur de telles recherches resta discret, afin de ne pas alerter la population déjà bien méfiante et en train de se reconstruire. Non seulement la catastrophe de Raccoon City avait fait parler d'elle cinq ans auparavant mais encore trois ans après ces tristes événements, les tours du World Trade Center furent attaquées ainsi que le Pentagone pris pour cibles. Tout un chacun tentait de se remettre de la catastrophe, l'Amérique défaillait de sa sécurité tant vantée.

» AILLEURS:
Ailleurs autour du Globe, notamment en Europe, quelques alertes furent lancées. Mais c'était des "histoires sans intérêt" racontée par un flic au bord de la démission: Luis SERA dont les dires étaient tout de même inquiétants pour ceux qui pouvaient encore y croire. Apparemment une secte émergeait en Espagne, travaillant sur la découverte d'un fossile de quelque chose pouvant être assimilé à un organisme parasitaire qui pourrait s'être longtemps nourri d'autres personnes pour exister. Ou plutôt co-exister avec son hôte, du coup.
Bien évidemment, personne ne crut à ce genre de propos et bien que ça avait même effleuré les oreilles des chefs politiques de ce monde, cela passa tout simplement dans la pile des dossiers en attente.
D'autres affaires étaient notamment plus urgentes, telles que l'ouverture des marchés noirs autour du Globe qui revendaient les armes bio-organiques comme celles observées en Amérique du Sud lors de l'affaire Javier sur laquelle un agent perdit l'usage d'un bras, bien que sa disparition par la suite fut bien plus triste. Le fait que ces choses puissent circuler comme on vendait de vulgaires flingues inquiétaient les Gouvernements bien plus que cette simple affaire d'illuminés vénérant un fossile.

Une grande suspecte dans ces affaires de marchandage fut évidemment une espionne connue -et en même temps méconnue- pour avoir collaboré avec ceux responsables de la chute de Raccoon City: Ada WONG, l'insaisissable femme en rouge.


THE AGENCY
Société secrète aux yeux du monde, elle abrite en réalité l'un des criminels les plus mondialement recherché: Albert WESKER réchappé de Raccoon City et d'Umbrella Corporation. C'était également celui qui avait fait de l'espionnage industriel sur la société du parapluie d'après les rapports du P.A.B.S et de ses anciens collaborateurs, les ex-S.T.A.R.S. Il a en sa possession la plupart des travaux de l'entreprise déchue et est ainsi en mesure de produire des armes bio-organiques tout autant perfectionnées voire plus encore. Car il a aussi à sa botte d'anciens collaborateurs et laborantins de la firme du parapluie, ayant été aperçus de part d'autre du Globe. Cependant, aucun ne fut arrêté. Pour cause du manque de preuve à l'encontre de ces personnes. Cependant, au sein de cette société, on y retrouvait même une équipe qu'Umbrella avait abandonné sur le terrain, effectivement reformée et aux ordres d'autres personnes, ces derniers étaient donc devenue deux nouvelles équipes pour l'Agence.
Bien qu'ils aient perdu la trace du fameux HUNK lors de l'incident de Raccoon City des années plus tôt, ils avaient des apprentis formés par le meilleur des meilleurs: Taro YAMADA ak.a VECTOR ainsi que Alexei MICKAILOVICH, dont la trace était existante au sein des fichiers d'Umbrella. Aperçu lors de la catastrophe, ce dernier était dans la ligne de mire du Gouvernement, au même titre que Wesker et compagnie. Ainsi que les autres soldats à la botte d'Umbrella.

Effectuant des recherches afin de propager de manière plus efficace des virus et ainsi dévaster le monde dans un but qui n'était connu que d'eux-mêmes, Alex WESKER était la responsable des laboratoires de l'Agence, étant donc une tête pensante très importante dans le développement de nouveaux virus ainsi que leurs antidotes en contre-mesure, sait-on jamais qu'une nouvelle épidémie éclate par manque de sécurité. Travailler avec des choses aussi dangereuses n'était pas une chose aisée pour tout le monde, ainsi fallait-il avoir des nerfs d'acier et une prudence extrême.
Heureusement, un ancien collaborateur de la famille Ashford était présent dans les rangs de l'agence, il s'agissait de Collin JOHNSON, responsable de l'étude de cas du virus G ainsi que du développement d'une nouvelle souche stabilisée, reprenant ainsi le flambeau de William BIRKIN qui décéda des suites de ses propres travaux.


CIVILS
» CITOYENS:
Presque coup sur coup, tant le temps file vite, les événements de Raccoon City marquèrent une première fois la population, avant que cette dernière ne subisse les attentats du onze septembre et encore par la suite, l'incident d'Harvardville. Tout cela restait bien inquiétant que tout cela se passe de façon rapprochée, pourtant les laboratoires du monde entier travaillaient sur des solutions afin d'enrayer la problématique. Instigatrice de ce projet, Rebecca CHAMBERS, devenue professeur d'université et laborantine très recommandé par ses aïeux, cette dernière était celle qui parlait de trouver des solutions afin de vacciner la population. Les morts qui se réveillaient, elle avait connu ça lors des incidents de Raccoon City, séparée de son équipe alors. Travaillant sur une solution, pour l'instant ce n'était qu'un frein plutôt qu'un véritable stop mis à la production d'armes bio-organiques.
Le Gouvernement propagandait également cette démarche par le biais de Jamie SCOTT, première infectée enregistrée à l'État et conférencière sur les avancées d'un potentiel vaccin. Cependant, cela la mettait dans la ligne de mire de n'importe quel fabriquant d'armes biologiques, en toute première ligne même. Enfin, les chefs politiques lissaient tout de même beaucoup leurs propos. Surtout avec la méfiance du peuple malgré les bonnes intentions d'une nouvelle société pharmaceutique émergeant dans ce milieu: WilPharma, dont l'un des employés importants assurait l'approche d'un vaccin produit en masse.
Figure de proue du projet, l'infectée était toutefois proie à une popularité variable auprès du peuple, le Gouvernement choisissant de la garder sous le coude à Washington, dans un quartier résidentiel surveillé un peu plus que de raison.

Les événements de Raccoon City restant tout de même plus secrets, ils camouflaient les véritables méfaits responsables de la destruction de la ville, se masquant également d'être les instigateurs de cette disparition de la carte ainsi que zone de quarantaine. Évidemment, si la ville avait été purgée, des fuites de créatures alentours avaient pu être endiguées, bien que pas réellement éliminées.

La population, bien que méfiante, préférait entendre que tout allait mieux plutôt que de penser que le pire était encore à venir. S'ils savaient.

» MERCENAIRES:
Les marchés noirs ouvrant un peu partout, ça faisait le bonheur de certains, le malheur d'autres mais surtout le pain pour une espionne habituée à jouer sur quelques tableaux. Cependant, ce n'était pas la seule à primer sur ce genre d'actions, certainement que quelqu'un pouvait reprendre la petite entreprise de recèle d'armes bio-organiques entâmée par Umbrella Corporation. Heureusement, sa collaboration avec le Général Grande fut donc interrompue, de plus que les attaques biologiques lancées en Inde lui furent attribuées après des aveux devant un juge. Comme quoi, on faisait beaucoup de choses pour l'argent, il semblait être un véritable expert de la contrebande, ex-collaborateur d'Umbrella en prime, il avait choisi un moins bon chemin que Yoko SUZUKI et Linda BALDWIN venues témoigner à l'encontre d'Umbrella Corporation lors du procès. Elles avaient apporté des témoignages et des preuves accablantes comme quoi la firme du parapluie était responsable de la chute de Raccoon City.
Prouvant leur envie de reconversion, ce n'était pas pour autant que les gens adeptes de la contrebande d'armes bio-organiques allaient laisser filer des éléments ayant collaboré avec les instigateurs de cette biotechnologie avancée. Ce ne serait pas plus mal de commencer à rechercher les souris ayant quitté le navire... Histoire de peut-être pouvoir en tirer profit, de leur plein gré ou pas.

Toutefois, tous les mercenaires n'agissaient pas dans ce but, certains suivaient des contrats pour faire le sale boulot d'autres personnes, d'autres n'étaient même pas dans le registre des problèmes bio-organiques qui rôdaient tout autour du globe.


contexte général :copyright: Resident Evil, Capcom.
réécriture pour le forum :copyright: Kwon Ji Yong & Jamie Scott.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://biohazard-isolation.forumactif.com
 
WASHINGTON D.C , 2003-2004
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fantasy Draft 2003-2004 (Dynastie 1)
» Les 4 trios des Capitals de Washington
» Nouveau visage du Quartier 2004
» Sarah Washington
» DG Washington Capitals

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil Isolation :: administration :: Guide du Citoyen :: Contexte-
Sauter vers: